Pourquoi l'enfant imagine des histoires ?

Quelle est la fonction de la pensée magique ? Pourquoi l’enfant transforme-t-il la réalité ? En quoi l’imaginaire est-il le précurseur de la capacité de pensée ?

Imaginer pour construire son identité

-La créativité de l'enfant se réfère à un mouvement très personnel. C'est dans cette singularité que l'enfant va construire son individualité. Il va ainsi ressentir qu'il a le droit d'être différent des autres, de penser autrement : qu'il est donc respectable en tant que sujet unique.

La pensée magique pour apprendre à penser

-La pensée magique fait partie de l'univers du jeune enfant. En effet, si on se place du point de l'enfant, il est constamment obligé d'obéir. Or l'enfant, pour déployer sa subjectivité a besoin d'exercer sa puissance : il a besoin d'être acteur de son développement. L’enfant va exprimer son identité dans son monde imaginaire qui lui laisse toute liberté d'invention. En conséquence, là où il peut se sentir passif dans l'obéissance, il crée son univers dans lequel il domine activement. C’est l’âge de la « pensée magique », : un « Abracadabra! » peut transformer une simple promenade au parc en expédition dans une jungle peuplée d’animaux terrifiants. L’enfant accorde une grande importance au jeu symbolique, où toute chose représente une parcellaire de son monde imaginaire. Tout est prétexte pour que sa vie soit aussi colorée et étonnante pour qu’elle réponde aux images qu’ils se créent dans sa tête.

Le jeu imaginaire pour accepter la réalité

-Accepter pour le parent d'entrer dans le jeu imaginaire pendant le temps du jeu valorise beaucoup l'enfant dans sa créativité. Grâce à ces espaces de jeu, on peut jouer ensemble, on peut faire semblant, on peut imaginer, ça peut être drôle. L'enfant acceptera de revenir à une réalité plus contraignante quand l'heure aura sonné. A titre d’exemple, l'enfant qui refuserait de mette un manteau ne refusera probablement pas de mettre la cap de superman. Il ne s'agit pas de détourner l'attention de l'enfant mais de la transformer en plaisir à créer une histoire.

Jouer à faire semblant 

-Imiter fait partie des jeux de rôle essentiels qui permet à l'enfant de digérer son statut d'enfant au regard des grandes personnes. Dans ses jeux de rôle de papa, maman, docteur, de maître, l'enfant peut dans son imaginaire s'approprier les qualités propres dont sont dotés les adultes. Ce mouvement permet de renverser la position de passivité, la sensation d'infériorité voire d'incapacité. En même temps imiter dans son monde imaginaire est un moteur essentiel de la subjectivité de chaque enfant. Un jour, "je serais comme..."

Les Enfants sont Créateurs de leur Histoire

-Par le recours à l'imaginaire, l'enfant crée un monde, un espace transitionnel dans lequel il apprendra progressivement à accepter les frustrations de la réalité. Il est important pour l'adulte de respecter cet espace de créativité, dans lequel il peut se sentir libre et puissant. Progressivement, l'enfant apprendra à " différencier ce monde imaginaire de la réalité du quotidien.

Pour en savoir plus sur la psychologie de l'enfant qui joue,

Pourquoi l'enfant imite-t-il l'adulte ?