Pourquoi l'enfant joue à construire des puzzles, des maisons ?

Pourquoi l'enfant commence-t-il par détruire avant de découvrir le plaisir de construire ? En quoi les actions de construction-destruction sont-elles à l'origine des mouvements de pensée ?

Construire son identité dans l'espace par le jeu :

-L'appropriation de l'espace dans lequel l'enfant vit constitue un des repères majeures de sa maturation. Cet espace se construit constamment à travers le jeu. Il s'organise en horizontal, en vertical et en profondeur dans lequel l'enfant va indéfiniment travaillé, en démolissant, construisant, configurant, refigurant l'espace. Ce travail lui permet de situer dans l'espace, dans son espace. Il construit la présence, l'absence et la distance par rapport à l'autre.

Construire et détruire sont deux mouvements complémentaires :

-Il est remarquable de constater que les mouvements destructeurs de l'enfant à l'égard de sa propre production sont aussi importants que les mouvements constructifs. Ces mouvements sont proches du faire apparaitre et disparaitre, mouvement dans lesquels se construit la pensée : une pensée apparait, puis elle se transforme en une autre pensée qui prend forme dans la construction en évolution : c'est ce que l'on appelle le processus de pensée en constante transformation, qui se tisse au fil des années. En effet, les processus de pensée s'originent dès les actions des bébés, prendre - jeter, qui sont des actions émotionnelles et qui progressivement deviendront des figurations de pensée. Les enfant figurent en action un état émotionnel.

L'enfant se construit son espace intérieur :

-L'enfant est particulièrement absorbé à construire des espaces dans lequel il peut entrer et d'où il peut sortir, c'est à dire qu'il est l'auteur de sa propre maison, son propre espace de vie intérieur. C'est ainsi qu'il aménage ses mises en scène qui lui sont tout à fait personnel, intérieur, en les jouant dans le déploiement des construction : maison, château mais aussi les paramètres de la vie en société.

L'utilisation des symboles dans l'art de construire :

-La gendarmerie représentent la loi qui à la fois interdit et protège. Les pompiers, viennent éteindre le feu de la bagarre, qui peut être sous-tendu par un débordement d'émotions. L'hôpital permet de soigner et réparer les mouvements d'agressivité. Les guerriers offrent l'opportunité de mesurer sa force. Dans le jeu du faire semblant d'être le papa et à la maman peut faire apparaître le questionnement des enfants autour de ses origines. Tandis que les animaux sauvages (crocodiles, rhinocéros, ...) sont porteur des désirs d'attaque,  les animaux domestiques (vache, chien, chat ...) évoquent le désir d'enveloppement et de tendresse, répondant à la demande affective de l'enfant.

Les Enfants sont Créateurs de leur Histoire :

-En figurant ses rêves, son imaginaire dans la construction et le jeu de rôle, l'enfant se construit un espace intérieur dans lequel il peut librement déployer sa créativité et dialoguer avec lui-même. La part de rêve dans le jeu est indispensable pour construire le réel.

Pour en savoir plus :

Comment comprendre les émotions de l'enfant qui joue ?