Le tournage vidéo de l’enfant qui joue

tournage-video-jeu-enfant

Tournage vidéo par Sophie Anita, photographe et psychologue

Le théâtre « à la maison »

Le tournage vidéo se déroule au domicile des parents, dans un cadre qui rassure les enfants, là où ils se sentent à l’aise, « chez eux ». C’est « à la maison » que l’enfant sera plus disposé à faire son spectacle ou son « pestacle » comme dirait les plus jeunes. L’espace du jeu est défini avec les parents en fonction des habitudes de jeu de l’enfant. La chambre d’enfant ou le salon peut servir de scène improvisée pour filmer le jeu de l’enfant.

video-jeu-enfant-acteur

Les acteurs, créateurs du scénario de l’histoire

L’enfant choisit son jeu 

Il sort les jouets, déguisement et autres accessoires… qui correspondent à son désir. Cela lui permet de se concentrer sur l’activité choisie et de ne pas être tenté de se disperser. L’espace du tournage est défini avec l’enfant pour qu’il puisse évoluer librement.

Priorité à l’improvisation :

Aucun scénario n’est écrit à l’avance. La particularité de l’enfant, c’est qu’il crée le scénario de l’histoire au fur et mesure de l’expression de son imaginaire. L’histoire se traduira au travers de l’action exprimée prioritairement par le corps. Les émotions ressenties dans ce mouvement peuvent faire évoluer dans un « happening » inattendu pour l’adulte et pour autant cohérent pour l’enfant.

Découvrir la créativité :

L’idée est d’accompagner au maximum la créativité de l’enfant en intervenant a-minima. Il est important que l’enfant se sente au centre du spectacle. En jouant, cet acteur en herbe nous dévoile ses émotions, ses questionnements et il est fondamental d’être à l’écoute de ces mouvements intérieurs pour pouvoir les accueillir.

Ecouter ses émotions :

Il est vrai que tout adulte a envie de comprendre l’enfant alors que l’enfant, lui, a besoin d’exprimer ses émotions. Elles peuvent être bouleversante pour l’adulte mais peuvent aussi lui donner l’occasion de retrouver en lui l’enfant qu’il fut.

La « bêtise » n’existe pas :

Le tournage peut être l’opportunité d’un jugement assoupli sur le jeu de l’enfant : ce qui pouvait sembler être une « bêtise » prend tout son sens dans l’écoute des enjeux émotionnels.

Comprendre dans l’après-coup :

Le jeu se déroule parfois très rapidement et c’est souvent dans l’après-coup que l’on peut percevoir le sens ce qui s’est joué sur la scène.

video-jeu-enfant-spectateur

Les spectateurs

Le parent observateur bienveillant :

Il va de soit que l’un ou l’autre des parents est présent mais pour autant hors champ. Il est donc là comme observateur. Néanmoins sa présence est essentielle, elle valorisera, par son regard et son intérêt, le jeu de l’enfant, voire le sécurisera s’il est débordé par ses émotions.

Les limites du cadre :

Il arrive que le parent intervienne. : soit dans une perspective de soutien et d’encouragement, mais aussi dans une volonté de cadrage lorsque que le jeu devient trop excitant.

Respect du scénario de l’enfant :

Il n’en reste pas moins que le jeu est une forme d’exutoire à l’intensité des éprouvés internes de l’enfant. A ce titre là, un certain respect du déroulement est souhaité.

video-jeu-enfant-realisateur

Le cadreur-réalisateur :

Stabilité d’un appareil photo sur un trépied vidéo :

Moi, Sophie Anita, je filme avec un appareil photo fixé sur un trépied vidéo, qui garantit une meilleure stabilité de l’image. En effet, il ne faut pas confondre regarder et filmer.

La dynamique du montage

Les plans doivent être fixes. Et, c’est le montage qui donnera le rythme et l’émotion du mouvement de l’enfant. A ce titre, je travaille actuellement avec un appareil réflex et un objectif 28-300 mm ce qui me permet de changer de focale à tout moment.

La mise au point manuelle

L’écran de contrôle, Sony®, permet de visualiser les images. En effet, il est important d’ajuster le point qu’il est difficile de réaliser sur un appareil photo.

le doublage de la prise de son

Le micro branché sur la caméra améliore la qualité du son. Par ailleurs, j’assure une prise de son complémentaire par l’usage d’un appareil de la marque « zoom » qui enregistre l’intégralité de la scène.

L’éclairage diffus et discret

L’éclairage continu, léger et diffus, garantit une lumière constante pendant toute la prise de vue. Cela me permet d’éviter de changer les réglages en plein milieu d’une scène et de me focaliser sur la scène du jeu.

La variété des tailles de plans

Quand je tourne en vidéo, je pense montage, c’est à dire capturer une variété suffisante de plans, du plan d’ensemble au gros plan, pour que le film ne soit pas ennuyeux à visionner. En effet, il est important de ne pas confondre : regarder et filmer. C’est le rythme du montage de plans fixes et non le mouvement de la caméra qui exprime la dynamique des interactions. L’oeil est vigilant pour visualiser ce qui est hors champ et pour adapter le cadrage au déroulement de la séquence. Une exception à cette règle : si le jeu des interactions est intense, le cadrage en plan moyen est privilégié.

Durée du tournage

Le tournage dure entre 1 heure et deux heures, selon l’âge de l’enfant et sa fatigabilité. Une pause peut parfois être nécessaire, parce que le tournage mobilise une attention et une concentration particulière chez tous les protagonistes de la scène : enfant, parent et cadreur.

Le montage : respecter la chronologie de la scène de théâtre

Je monte les images par séquence de jeu en respectant la chronologie de la scène. Cependant, je peux avoir recours à une stratégie de montage en parallèle, alternant deux actions qui se passent simultanément si chacun des acteurs est focalisé sur une activité différenciée.

video-jeu-enfant-symbole

L’enfant symbole

Je ne garde au montage que les images et l’audio de l’enfant pour que les films gardent leur valeur symbolique. L’objectif du montage est double :

  • à la fois reconnaître l’enfant comme une personne à part entière
  • toucher l’enfant dans l’adulte pour qu’il découvre autrement et s’étonne de l’enfant qui est devant lui.

Pour en savoir plus :

Comment comprendre l’enfant qui joue ? Découvrez les vidéos filmées par Sophie Anita.